dimanche 14 décembre 2014

Culturz de Décembre 2014 2ème épisode

Voici le nouveau Culturz de Décembre 2014 2ème épisode
Pour le voir en vrai et en grand, allez sur Bip TV et sur TV Tours.

Pour les fêtes de fin d’année, nous allons vous donner quelques idées de cadeaux et vous proposer de faire un pèlerinage.
Laurence Dréano et Eric Jonval sont des sculpteurs de matières. Pour autant l’un et l’autre sont aux antipodes.
Lui est un ancien punk qui n’a jamais renié ses origines, quant à elle, elle incarne l’amour et la poésie façon peace and love.
De quoi vous offrir un large choix pour vos achats de Noël…
Entre les deux, Ernest Nivet est idéal pour refermer 2014. Ce sculpteur du début du XXe siècle mérite amplement un pèlerinage artistique en plein Berry.
C’est dans Culturz, le mag de toutes les cultures de la région Centre.



Laurence Dréano (Julien Gauthier)
Laurence Dréano sculpte l’amour avec un grand O comme les formes généreuses de ses personnages féminins et masculins.
Tour à tour ses œuvres délicates et fragiles évoquent le bonheur, la famille, la maternité, l’amour et parfois tout à la fois.
Un travail féminin qui s’élabore au milieu d’univers professionnels masculins

Un personnage d'âme et de pierre (Pascal Guilly)
Un monument aux morts dans "Cultur'z" tout arrive !
L'œuvre est celle du sculpteur Berrichon, Ernest Nivet.
Elle est posée à Buzançay depuis 113 ans. Il était temps de nous pencher sur le cas de cet artiste aux tendances pacifistes.
Eric Jonval (Julien Gauthier)
Je connaissais Eric Jonval depuis plus de vingt ans sans avoir imaginé une seconde sa passion pour la sculpture.
Pourtant, il sort désormais de son garage pour montrer ses œuvres.
On sent encore l’esprit punk des jeunes années, la maturité en plus, qui aide à maitriser la matière brute pour la transcender





dimanche 7 décembre 2014

Culturz de Décembre 2014 1er épisode

Voici le nouveau Culturz de Décembre 2014 1er épisode
Pour le voir en vrai et en grand, allez sur Bip TV et sur TV Tours.

Pour clore l’année, Culturz met en lumière 3 artistes qui  nous illuminent chacun à leur façon. Pour commencer, direction Dreux pour un tête à tête avec le photographe anar René Maltête,
puis nous nous délocalisons dans l’Indre pour approcher le travail  de réflexion sur la non lumière de Lamiel Penot. Dans l’Indre encore, c’est le regard lumineux de Cécile Reims qui nous accompagne à travers une vie d’artiste bien remplie.
C’est dans Culturz, le mag de toutes les cultures de la région Centre.



René Maltête de l’art (Marie-Françoise Gaucher/Mathilde Arnold)
René Maltête est un indigné avant l’heure. Un photographe décalé, hors-cadre.
Parti en 2000, il aurait détesté que quiconque érige une statue en son souvenir, pas même une pierre tombale.
Mais quand même, Culturz est fière de contribuer à faire connaître ce drôle de bonhomme.

Lamiel Penot  (Julien Gauthier/Caroline Boghossian)
Lamiel Penot n’est pas un photographe comme les autres et son travail ne ressemble à celui d’aucun autre.
Pendant que certains travaillent leur éclairage pendant des heures lui recherche la pénombre absolue car selon lui « la nuit révèle tout ».
Peu de lumière donc et également aucune retouche, il travaille l’argentique à l’état brut.
Des photos pas faites pour être belles et pourtant elles le sont.
Cécile Reims (Elise Charbey/Caroline Boghossian)
Installée à La Châtre, Cécile Reims est aujourd’hui une figure incontournable de la gravure.
Ses œuvres sont largement exposées au musée St Roch d’Issoudun.
Mais c’est dans l’intimité de sa maison qu’elle a accepté de nous recevoir. Pour nous parler d’elle, de son travail et pour nous faire partager le regard qu’elle porte sur sa région….




mercredi 19 novembre 2014

Culturz de Novembre 2014 2ème épisode

Voici le nouveau Culturz de Novembre 2014 2ème épisode
Pour le voir en vrai et en grand, allez sur Bip TV et sur TV Tours.

Depuis 15 saisons le Festival Traverses réveille la cité orléanaise aux rythmes chorégraphiés de compagnies émergentes. C’est une invention du Centre Chorégraphique National d’Orléans que dirige Josef Nadj. Une semaine de recherche et d’inventions dansées. Alors pour accompagner le mouvement, Culturz vous invite à danser pendant 26’
C’est dans Culturz, le mag de toutes les cultures de la région Centre.
. .



Marianne Baillot (Elise Charbey/Cédric Baud)
Marianne Baillot, danseuse et chorégraphe, s’associe à Charlotte Plasse, chanteuse lyrique pour créer « Yeeepeee ».
« Yeeepeee », c’est à la fois un cri de joie, une onomatopée guerrière, un signe de ralliement. Et peut être beaucoup de choses encore…

Ecriture Laban (Cassia Sakarovitch)
Fin des années 20 : Rudolf Laban publie un système de notation qui permet d'écrire des partitions… de danse.
Un système avec une portée, pour représenter le temps qui passe, et des signes aux formes variées, posés sur cette portée, pour indiquer des directions de mouvements.
Noëlle Simonet et Raphaël Cottin sont nos guides pour approcher ce curieux langage.
Cécile Loyer (Aurélie Bérard/Caroline Boghossian)
Pendant 1 an, le centre chorégraphique national d’Orléans a accueilli Cécile Loyer en résidence de création. Un véritable luxe pour la chorégraphe.
L’opportunité de créer en duo, « moments d’absence », un travail autour des films du cinéaste Jean Eustache… aux frontières de la réalité et de la fiction

Dimitri danse X (Elise Charbey)
On croise souvent en Touraine la silhouette joyeuse du danseur et chorégraphe Dimitri Tsiapkinis.
Pour Culturz il avait créé une pièce inédite, s’interrogeant avec humour sur sa pratique de la danse.
Dimitri réfléchit devant nous avec sa bouille à facettes.



lundi 3 novembre 2014

Culturz Novembre 2014 n°1

Voici le nouveau Culturz de Novembre 2014 1er épisode
Pour le voir en vrai et en grand, allez sur Bip TV et sur TV Tours.

Culturz cette année vit une expérience particulière. En ressortant nos anciens sujets, nous remontons le temps.
Ainsi nous rajeunissons, ou du moins, nous ne vieillissons plus. Peut-être avons-nous trouvé une nouvelle fonction à la culture.
Nous en faisons un élixir de jouvence absolument naturel. Installez-vous confortablement devant votre poste.
Laissez-vous bercer. A la fin de notre voyage vous en serez aux années 80.
Mais attention, si vous voyez le générique en Noir et Blanc, filez-vous coucher, c’est que vous serez remonté trop loin !
La meilleure crème anti-ride, c’est Culturz, le mag de toutes les cultures de la région Centre.
.


La Machine (Laurent Mabed)
Les 4 membres du groupe la Machine, qui ont grandi dans les allées du Festival des Luthiers et Maîtres-sonneurs de Saint Chartier,
proposent une musique sinueuse et hypnotique qui plonge ses racines dans le répertoire traditionnel.
Les mots sont anciens, mais étonnamment actuels !
Nous les avions suivis le temps d’une résidence à Issoudun. Depuis, La Machine n’a plus fabriqué d’album mais se produit toujours en concert, et c’est heureux.

Grégory Jolivet Le temps passé... à venir  (Pascal Guilly)
Hypnotisés par la vielle à roue de Grégory Jolivet, nous faisons un voyage dans le temps, avec une question : pourquoi construire pour détruire ensuite ?
Le Lift : X Ray Pop (Yannis Pachaud/Caroline Boghossian)
Il faut remonter l’histoire jusqu’en 1984 pour trouver la première trace du duo X Ray Pop. Les années passant, tel un mille-feuille intergalactique, l’entité a pris des géométries variables, toujours autour de Doc Pilot, noyau, épicentre, pivot, axe, cœur et nombril à la fois. Quel plaisir alors de le retrouver avec ses amis pour un titre éxotique en plein dans notre Lift.



jeudi 9 octobre 2014

Culturz Octobre 2014 n°2

Voici le nouveau Culturz de Octobre 2014 2ème épisode
Pour le voir en vrai et en grand, allez sur Bip TV et sur TV Tours.

On vient tout juste de célébrer les 30 ans de l’association EMMETROP de Bourges. L’occasion pour Culturz de revoir quelques reportages réalisés sur cette friche de l’Antre-Peaux, à l’entrée de Bourges.
30 ans d’une vision juste, c’est le sens de l’emmétropie. EMMETROP n’a donc jamais été une maladie, au contraire, c’est plutôt un remède contre le regard trouble. Une vision qui couvre tous les champs, de la musique au théâtre en passant par l’art contemporain ou l’édition. 30 ans et toujours là clame la raya berruyère, c’est qu’il a fallut s’imposer dans la ville du Printemps. La culture non-officielle, émergente, parfois déviante, a du faire son trou avant de gagner son nid route de la Chapelle. Ultime pied de nez sans doute que cette adresse pour une asso originellement  constituée de punks hérétiques.
Contestation, propositions, engagement sont les fondements de l’aventure. Ici l’art est forcément mélangé, pluriel tandis qu’il s’agit de s’adresser à tous. Chez Emmetrop, on n’aime jamais trop. Des jeunes des cités aux bobos de Bourges, qu’on n’appelle surtout pas les Bourgeois, hommes, femmes ou trans, chacun y trouve sa place depuis 30 ans, et j’espère bien que nous fêterons nos 50 ans ensemble !
C’est dans Culturz le mag de toutes les cultures de la région Centre.
.


Théâtres : Franck Mas (Just Philippot)
Le temps d’une résidence chez Emmetrop, Franck Mas, omniprésent auteur et metteur en scène de Gênes, nous livre sa vision du théâtre. Sa pratique est vécue comme une expérience collective dans laquelle il tient la place d’un véritable papa poule…

Doculturz : FAAAC (Elise Charbey/Mathilde Arnold)
Preuve qu’EMMETROP est une terre d’accueil, l’arche de Noé de tous les inclassables de la culture. Nous y avions croisé une bande d’allumés venus de La Chatre… et du monde entier. Aujourd’hui la FAAAC, ce drôle de laboratoire artistique international et autogéré semble avoir disparu, mais EMMETROP reste une des structures les plus accueillantes pour permettre aux créatifs en tous genres de développer leurs projets.
Arts visuels : Rêves de poilus (Marie-Françoise Gaucher)
Promis, après celui-ci on arrête. En ces temps de célébrations guerrières, nos poilus à nous ont le blues. Marie-Françoise Gaucher a imaginé leurs rêves et cauchemars pour accompagner nos réflexions sur la der des der…

lundi 6 octobre 2014

Culturz Octobre 2014 n°1

Voici le nouveau Culturz de Octobre 2014 1er épisode
Pour le voir en vrai et en grand, allez sur Bip TV et sur TV Tours.

4 ans !
Oui, 4 ans déjà que le Bateau Ivre a fermé ses portes. Coquille vide mais emplie de souvenirs, voguant sans but sur l’océan culturel tourangeau.
Tandis que Gisèle Vallée tirait le rideau après 20 années de bons et loyaux services, on savait que le Bateau risquait de prendre l’eau, se faire dévorer par quelques requins du béton.
C’était sans compter sur les pirates du collectif Ohé du bateau, doux rêveurs et furieux créatifs, prêts à mouiller la chemise pour remettre à flot celui qui fut longtemps le navire amiral de la culture tourangelle.
Las, de mépris affiché en promesses qui n’engagent que ceux qui y croient, le collectif n’a pas manqué d’arguments pour jeter l’éponge.
Aujourd’hui, le Bateau appartient à la Semivit, une société d’économie mixte mélant public et privé, plus habituée à gérer des logements qu’un tel monument.
A travers plusieurs sujets réalisés ces dernières années, nous revenons sur le Bateau Ivre, manière de lui rendre hommage et de célébrer aussi celles-et ceux qui y croient encore.
C’est dans Culturz le mag de toutes les cultures de la région Centre.


Doculturz : Bateau Ivre (Elise Charbey/Fabrice Garate)
Impossible de me rappeler combien de groupes j’ai pu voir au Bateau Ivre. Je me souviens d’une des premières apparitions d’Ezekiel, avec une chanteuse, de la folie communicative des Forguette Mi Note ou encore de l’émotion des Porto Bello Bones. C’était il y a un peu moins de 25 ans, je découvrais ce temple dont la réputation courrait dans toute la France. Presque tout le monde voulait jouer au Bateau. Ca mérite bien un petit album souvenir en compagnie de Gigi.

Arts de la Rue : Franck Mouget (Xavier Selva)
Franck Mouget est musclé, surtout des cordes vocales. Alors quand celui-ci donne de la voix pour haranguer les politiques, on a envie de l’écouter. Son cri primal c’est Ohé du bateau ! Un message simple pour rassembler autour d’une idée tout aussi simple : redonner vie à la mythique salle de spectacle tourangelle.
Arts de la Rue : Ohe du bateau (Aurélie Bérard/Audrey Le Rouic)
Nous étions présents lors de la « Première distillation » proposée par le collectif Ohé du bateau. C’était il y a un an. De l’énergie et une délicate effervescence pour mobiliser les troupes et donner un aperçu de ce que pourrait être cette utopie artistique.
Lift : Olive (Yannis Pachaud/Christophe Brousseau)
Sûr qu’Olive aimerait bien jouer au bateau ! Pour l’heure c’est dans notre Lift que nous avons installé le duo. C’est bien aussi…
Arts visuels : Rêves de poilus (Marie-Françoise Gaucher)
On vous le rabâche, 2014, c’est le centenaire du début de la première guerre mondiale. Chez Culturz, nous fêtons l’événement à notre façon grâce aux œuvres de Marie-Françoise Gaucher.


lundi 22 septembre 2014

Culturz Septembre 2014 n°2

Voici le nouveau Culturz de Septembre 2014 2ème épisode
Pour le voir en vrai et en grand, allez sur Bip TV et sur TV Tours.

Happy Birthday le Châto Do !
C’était en 1994, Blois profitait tranquillement de ses années Lang. Les rockers ont leur cadeau, une salle de musiques actuelles bien avant les autres villes de la région.
Il faut dire que Jack était tout de même ministre de l’éducation nationale et de la culture jusqu’à l’année d’avant.
Quoiqu’il en soit les Blésois ont eu de la chance. Et malgré un sérieux coup de chaud en 2007 à la fin du mandat du maire centriste Nicolas Perruchot, le Chato Do tient toujours la route.
La route, c’est d’ailleurs le curieux symbole de cette salle de concert. Je me demande encore ce qu’a voulu signifier l’architecte en coiffant le bâtiment… d’une route.
Route coupée comme la fin d’un monde, ou référence au titre culte de Canned Heat « On the road again », à moins qu’il ne s’agisse d’une référence cachée à Bernard Lavilliers.
Bref, Le Chato Do sans oublier son appendice le Studio Pôle Nord sont de belles inventions qui mérite ce numéro spécial.
C’est dans Culturz le mag de toutes les cultures de la région Centre.


Doculturz : Chato'do (Jacques Bedel)
Parce qu’une salle de musiques actuelles n’est pas qu’une boîte à sons, le Chatodo de Blois défend l’accompagnement des groupes émergents.
De la scène à la diffusion, c’est un peu comme à la maison, mais sans les voisins.

Musiques : Mellanoisescape (Xavier Selva/Yannis Pachaud)
Pour son anniversaire, le Chatodo invite ses copains comme Olivier Mellano. Ça tombe bien c’est notre copain aussi.
D’ailleurs il y a 3 ans, il nous avait présenté son projet solo Mellanoisecape alors en gestation.
Depuis il a pas mal tourné avec, mais nous gardons un heureux souvenir de ce partage intime.
Le Lift : Boys in Lillies (Yannis Pachaud/Aurélie Bérard)
Encore des amis du Chatodo et de Culturz, les Boys in Lilies sont à l’affiche des 20 ans de la salle de Blois.
Groupe à suivre, on ne se lasse pas de ce concert privé livré dans notre Lift.
Arts visuels : Rêves de poilus (Marie-Françoise Gaucher)
Pour clore cet épisode, nous poursuivons notre exploration de la Première Guerre Mondiale à travers la lecture poétique de Marie-Françoise Gaucher.

vendredi 12 septembre 2014

Culturz Septembre 2014 n°1

Voici le nouveau Culturz de Septembre 2014
Pour le voir en vrai et en grand, allez sur Bip TV et sur TV Tours.

Culturz est toujours en grands travaux, notre souhait, notre rêve est que vous retrouviez votre magazine culturel totalement restructuré pendant 26’ chaque semaine à partir de janvier 2015. En attendant, nous poursuivons nos expérimentations… En ce début de saison, quelques mois après le conflit des intermittents, tandis que la culture d’état est représentée par une nouvelle tête née de la tourmente politique estivale, nous nous attachons à quelques institutions. Non qu’elles possèdent plus de vertus que les expressions alternatives ou plus indépendantes, toutefois elles restent un socle, garantissant au minimum une culture commune à partager. Nous ouvrons ainsi notre porte au CDRT, au CCNT et au Frac d’Orléans, soit du théâtre, de la danse et de l’Art contemporain. C’est dans Culturz le mag de toutes les cultures de la région Centre


Théâtres : Dans l'ombre de mister Jacques (Audrey Le Rouic)
Jacques Vincey a pris ses quartiers au Théâtre Olympia. Le nouveau directeur du CDRT est en plein travail pour présenter sa toute première mise en scène tourangelle. Il s’agira d’un texte pour le théâtre de Witold Gombrowicz. Yvonne, princesse de Bourgogne devrait agir comme du poil à gratter et confirmer le ton que Vincey souhaite donner à son passage à Tours. A découvrir donc ! En attendant, nous avions suivi le metteur en scène avant son installation en Touraine, il était sur un tout autre registre qui lui permit toutefois de poser quelques jalons. Petit retour en arrière.
Danses : Danse en partitions (Cassia Sakarovitch)
Connaissez-vous le système de notation du mouvement conçu par Rudolf Laban ? Eh bien il est encore temps de vous y intéresser car en 2015, le Centre Chorégraphique National de Tours en sera l’épicentre. C’est à Tours que se tiendra le 29e congrès du conseil international de cinétographie Laban ! Pour résumer, cette méthode permet de décrire la danse sous forme de partitions. Un bon moyen pour archiver, mais aussi de transmettre des chorégraphies. C’est encore flou ? Alors suivez-nous lors de ce stage qui se déroulait justement au CCNT?
Arts visuels : Tectonique des plaques (Ghislain Lauverjat/Julien Gauthier)
Un an pile après l’inauguration du nouvel espace du Fonds Régional d’Art Contemporain de la Région Centre à Orléans, nous vous proposons une immersion dans ces Turbulences conçues par les architectes Jakob et McFarlane. Accrochez-vous car c’est l’inénarrable Ghislain Lauverjat qui vous guide !
Arts visuels : Rêves de poilus (Marie-Françoise Gaucher)
2014 oblige, nous ne résistons pas au plaisir de vous montrer la commémoration très personnelle du centenaire de 14/18 par Marie-Françoise Gaucher. Depuis quelques mois, à travers une vision romantique de la 1ère Guerre Mondiale, on pourrait presque croire que ce conflit généralisé était finalement indispensable pour entrer dans le XXe siècle. Petite piqûre de rappel artistique et poétique pour ne pas oublier de quoi il s’agissait vraiment.

dimanche 2 mars 2014

Culturz Mars 2014

Voici le nouveau Culturz de Mars 2014
Pour le voir en vrai et en grand, allez sur Bip TV et sur TV Tours.


Arts visuels : Michel Davo
Réalisation Marie-Françoise Gaucher/Mathilde Arnold


Arts visuels : Didier Leplat
Réalisation Marie-Françoise Gaucher/Mathilde Arnold


Doculturz : René Maltête
Réalisation Marie-Françoise Gaucher/Mathilde Arnold


Arts visuels : Lionel Tonda
Réalisation Marie-Françoise Gaucher/Mathilde Arnold


Arts visuels : Poilus à l’assaut
Réalisation Marie-Françoise Gaucher


dimanche 2 février 2014

Culturz de Février 2014

Voici le nouveau Culturz de Février 2014
Pour le voir en vrai et en grand, allez sur Bip TV et sur TV Tours.


Musiques : Interdit aux moins de 12 ans
Réalisation Elise Charbey / Audrey Le Rouic


Arts visuels : Homme des bois
Réalisation Anaïs Michot / Audrey Le Rouic


Arts visuels : Rolling Stones
Réalisation Just Phillipot / Audrey Le Rouic


Doculturz : Bernard Naudin, un homme au regard étrange
Réalisation Pascal Guilly


Doculturz : Arts visuels : L'Identité remarquable
Réalisation Elise Charbey / Audrey Le Rouic


Arts visuels : Humeur japonaise
Réalisation Audrey Le Rouic


Lift : Mauvais garçons
Réalisation Yannis Pachaud / Audrey Le Rouic


dimanche 5 janvier 2014

Culturz Janvier 2014

Voici le nouveau Culturz de Janvier 2014
Pour le voir en vrai et en grand, allez sur Bip TV et sur TV Tours.


Arts visuels : Rêves de poilus
Réalisation Marie-Françoise Gaucher


Musiques : L'âme au diable
Réalisation Elise Charbey / Audrey Le Rouic


Théâtres : Dans l'ombre de mister Jacques
Réalisation Audrey Le Rouic


Arts visuels : Les hortensias bleus
Réalisation Elisa Zampagni


Doculturz : Solo groupé
Réalisation Julien Gauthier


Théâtres : Abigail' Party
Réalisation Elise Charbey / Audrey Le Rouic


Théâtres : Impro-Conte
Réalisation Julien Poulain / Ronan Furet / Nicolas Campin