samedi 18 octobre 2008

Bonus Bien entendu




Rencontre avec Danièle Marty, metteur en scène de "I KO TJOKODI?" pour la Compagnie du Hasard (Feings-41)
Avis à tous, ce n'est pas politiquement correct, et ça fait du bien!

Projet de coopération culturelle avec le Mali


Région Centre / Région de Mopti

2007-2009

L’équipe de HUIT HEURES A LA FONTAINE, accompagnée de Juan Cocho est partie pendant quinze jours en décembre 2007 jouer le spectacle et rencontrer des artistes.

Un deuxième voyage en avril 2008. Pendant trois semaines, la Compagnie du Hasard a répété le spectacle I KO TJOKODI? avec les deux artistes maliens choisis (Rdji, un rappeur et Gogo, une actrice-chanteuse).

Enfin, au troisième trimestre 2008, les répétitions se poursuivront au Théâtre du Grand Orme. La création du spectacle se fera en septembre et se poursuivra par une petite tournée.






La pièce raconte ce qui se passe dans la tête d’un jeune malien de 19 ans, intelligent, impliqué politiquement, et embarqué dans un processus artistique : en l’occurrence le rap.
Ses rêves ou ses cauchemars constitueront les séquences du spectacle. Elles seront organisées autour de ses concerts, de son envie de voyager, de retrouver sa mère, et de tous les obstacles qui se lèvent autour de lui.

Pour survivre, pour apprendre, pour comprendre, pour travailler, il faut souvent aller voir ailleurs.
Du point de vue européen, c’est simple.
Du point de vue malien, c’est une angoisse, un traumatisme, un rêve qui a toutes les chances de se transformer en cauchemar.
L’obsession et l’obtention du visa prendront des formes clownesques et burlesques dans le spectacle.

Mais rêver d’un visa est déjà un luxe infini, pour la plupart des maliens qui fuient la misère, la seule solution, ce sont les passeurs, les bateaux, Gibraltar, le risque vital pour un avenir sans famine..

Tournée :

CREATION EN FRANCE SEPTEMBRE 2008
TOURNEE MALI MARS 2009,
en FRANCE ETE 2009



Distribution : Gogo, Rdji, Emmanuel Faventines, Christian Kibongui-Saminou, Danièle Marty
Mise en scène : Danièle Marty
Lumières et installations : Michel Druez
Accessoires : Séverine Berthias
Costumes et maquillages : Perrine Coquin
Musique : Christian Kibongui-Saminou
Textes des chansons : Juan Cocho, Emmanuel Faventines, Rdji

Production : COMPAGNIE DU HASARD
la Région Centre, l'ACSE, l'Agence pour le Livre, la DRAC, l'ADAMI, la SPEDIDAM, l'année européenne du dialogue interculturel et la compagnie aérienne Point Afrique

3 commentaires:

Alexandra a dit…

Méandres et aberrations de l'administration française...
Merci pour cette interview, cette femme passionnée a du mérite et des convictions, et bien plus encore! Bravo!

Alexandra a dit…

... j'ai oublié "hypocrisie", car quand il est question de l'immigration (et pas seulement), c'est incroyable ce que l'on peut entendre!
D'ailleurs, la Région Centre verra prochainement la création d'une association et d'un site internet sur "l'histoire et les mémoires de l'immigration en Région Centre", conséquence d'une longue étude qui a vu le soutien de la collectivité, de la DRAC du Centre, en partenariat avec l'ACSE, et l'EHSS (merci!), où universitaires (sociologues et historiens), étudiants, travailleurs sociaux, etc. ont collaboré pour son aboutissement, mais c'est un domaine de recherche qui ne fait que s'ouvrir et il reste beaucoup à faire, à apprendre, et à restituer donc.

Alexandra a dit…

"EHESS" pardon et j'ai oublié un partenaire des plus importants qui est la CNHI (la Cité Nationale d'Histoire de l'Immigration).
Comme on dit... jamais deux sans trois... commentaires (désolée)